de l'esthétique du jardin

LE JARDIN D'HIVER

Janvier Le jardin dort sous la neige. Loin derrière survivent encore en nous les réminiscences verdoyantes de la belle saison, loin devant peut-on seulement en anticiper la renaissance éventuelle. L’hiver s’est installé. La blancheur ondoyante de la neige souligne les formes et accentue les contrastes, esquissant l’ambiance magique d’un nouveau paysage… d’un autre jardin.

On ne saurait négliger d’apprécier le charme du jardin en hiver, ni bouder ses attraits, qui, sans offrir luxuriance et exubérance végétale, donne à ressentir l’harmonie et le dynamisme de sa composition. Car en effet, la beauté n’hiberne pas l’hiver, elle se transforme. Et elle se cultive!

Comment s’y prendre pour créer un jardin aussi attrayant en hiver qu’en été? 

La neige Apparat vaporeux qui transforme et magnifie l’ambiance du jardin. Une bordée de flocons et voilà que survient la métamorphose, le changement  de paradigme, et qu’apparaît... un jardin de neige.

     À elle seule, la neige crée l'attrait paysager en ajoutant une autre dimension au jardin, un nouveau langage formel où le neigetal remplace le végétal, oserait-on dire!

     D'ailleurs, le concepteur devrait se servir de cet élément comme outil de création - tel un matériau, une essence végétale, un accessoire, une texture, une couleur, un point focal même - pour développer son concept d’aménagement et planifier l'organisation spatiale du jardin. Car outre l’effet poétique et pittoresque qui se dégage du jardin enneigé, c’est aussi l’équilibre de sa structure formelle qui apparaîtra sous la couverture de neige et la finesse de ses composantes.

  Si ces attraits soi-disant décoratifs enrichissent l'appréciation du jardin en hiver, ajoutons au plaisir visuel l'impact d'une scénographie structurante où les formes et les volumes des plantations  s'organisent pour dynamiser le tableau d'ensemble.

     Quelques stratégies simples et ingénieuses à appliquer pour obtenir de bons résultats:

- Le massif: regroupement de plants d'une même espèce (plutôt que l'éparpillement aléatoire dit effet pizza);

- La ligne de force:  alignement d'arbres, haie arbustive, rythmique répétitive d'espèces différentes ou tout autre schéma de plantation directionnel;  

- L'implantation en isolé: mise en valeur d'un spécimen d'exception, arbre, arbuste ou vivace; 

-  La modulation de sol:  bris statique imposé par un jeu de bosses et de creux . 

-  Et les essais et erreurs induits par l'intuition..!   

Les végétaux Pour maintenir l'attrait visuel du jardin en période de dormance hivernale, penser le choix des végétaux en terme graphique

     Le jardin d'hiver prendra avantage de la diversité et des contrastes de texture, de couleur et de forme des plantes dépouillées de leur feuillage. Selon l'espèce, on pourra mieux percevoir la géométrie complexe de l'architecture végétale, la subtile ciselure de l'écorce des arbres, la richesse de coloris du veinage des branches, l'accent ponctuel créé par les cônes, baies colorées, cosses séchées, plumeaux persistants des graminées et autres spécimens d'inflorescence et de fructification. Saupoudré de neige ou givré de glace, l'effet n'en sera que plus intéressant.

     C'est dire que le jardin peut tout de même offrir en hiver une qualité paysagère attrayante pour l’œil attentif à ces particularités morphologiques et pigmentaires.

Les accessoires Incontestablement des acteurs importants en toutes saisons, les éléments de mobilier, clôtures, sculptures, fontaines, murets, pergolas et autres structures construites donnent du caractère au jardin. Ce sont des incontournables de l'aménagement.

     En hiver, la présence d'un banc, d'une urne ou de tout autre accessoire  agira comme repère visuel mais aussi comme stimulant pour l'imaginaire et la contemplation. 

   On sentira la tension qui s'opère dans l'organisation spatiale du jardin entre les attributs fonctionnels et l'univers organique en trame de fond, revendiquant de part et d'autre le rôle du poétique et de l'enchantement, se confrontant au sens et à l'essence même du jardin... Tension qui n'en sera que plus forte les lendemains de tempête sous l'influence magique du couvert blanc mousseux de neige qui uniformise tout!

Ha, les oiseaux... ces beautés irrésistibles. 

Qui s'inviteront volontiers au jardin pour peu qu'ils y trouvent abri et nourriture. Et qui l'animeront joyeusement par leurs va-et-vient et les nuances variées de leur chant. Il faut en profiter, surtout en hiver! D'autant plus que les conditions mises en place pour les accueillir contribueront aussi à enrichir l'esthétique du jardin et le plaisir de l'usager.

    Déjà la présence de conifères et d'espèces au feuillage persistant en période froide leur serviront d'abri naturel tandis que les nichoirs habilement construits selon leurs besoins pourront suppléer à la demande et devenir un point focal du jardin pour l'observateur.

   Tout comme l'installation de mangeoires qui participeront de leur garde-manger hivernal avec les graines, baies et autres fruits résiduels des végétaux en fin de saison, et dont le rituel d'approvisionnement deviendra sacré pour l'ornithologue amateur... et le spectacle, un ravissement.

Land art hivernal Le traitement éphémère du jardin, une façon d'expérimenter l'espace pour le plaisir mais aussi pour la beauté.

    Par exemple, l'accès à la mangeoire d'oiseaux peut devenir un sentier soigneusement sculpté qui, sans être droit pourrait esquisser un parcours linéaire ondulé, où on aura déplacé la neige vers un espace extérieur sans l'entasser sur ses abords, laissant une découpe du sentier bien définie dans l'épaisseur du couvert blanc. La neige ainsi poussée à l'écart pourrait, le cas échéant, servir à créer une sculpture ou former une installation artistique, et pourquoi pas! 

   L'idée suggérée ici étant d'éviter la formation de tas de neige anarchiques qui enlaidissent trop souvent nos cours avant et arrière alors qu'avec un peu d'attention et de créativité, il est possible de maintenir - et créer - l'attrait esthétique de l'aménagement paysager malgré les contraintes exigeantes du déneigement et ce... tout en s'amusant!

Warm&Fuzzy_AshleyDeLatour_sm.JPG

​© 2020 Sylvie Godin architecte paysagiste 

  • Facebook Basic Black

Vous aimez cette page...

http://www.lejardindelasalamandre.fr/pages_graminees/misc_undine.html